Colonie cherche 22680 cm2

La vie de la colonie s’est organisée dans la ruchette.

Ne souhaitant pas les déranger pendant leur installation, le seul moyen de sentir le pouls passe par l’observation de la planche d’envol.

L’activité n’est pas intense comme sur les ruches fortes. N’empêche que le courage ne manque pas ici. Régulièrement, des pelotes de pollen sont livrées par les butineuses, signe qu’un élevage a commencé.

Le temps est beau et chaud, des floraisons sont attendues. Le moment est opportun pour procéder à un déménagement. Une fois l’été passé, il sera trop tard pour les transvaser et j’aimerais rendre la ruchette avant le printemps prochain.

C’est décidé, l’opération aura lieu.

Afin de laisser une place à la ruche, la ruchette est décalée. Les butineuses qui reviennent des champs rentreront alors directement dans la nouvelle demeure.

Le reste de la colonie est déplacé en même temps que les cadres.

Lors du transfert, l’ordre des cadres et leur emplacement est scrupuleusement respecté.

J’en profite pour regarder ce qu’elles ont fait. Du miel en haut, du pollen sur les côtés, du couvain au centre. Cela me semble bon. Quoique ce couvain est un peu gros, bombé et irrégulier. Du couvain de mâle!

Problème avec la reine ou pire, absence?

(22680 cm2 = surface disponible dans une ruche Dadant 10 cadres.)

Danse avec les abeilles

Depuis peu je suis happyculteur, mais à dire vrai, il me faut devenir apiculteur.

Malgré tout l’intérêt que je leur porte, ce n’est pas le moment d’énerver quelques milliers d’avettes! Je tiens à garder des relations courtoises avec le voisinage et avec « mes » abeilles.

La première opération apicole aura été la capture de l’essaim. Internet est très bavard sur le sujet. Chacun y relate son expérience, par écrit ou par vidéo.

Admettons. N’empêche que rien ne remplace la pratique.

Habillé d’une vareuse légère, je me rends aux abords de l’essaim.

J’entame une préparation, qui ressemble plus à un amalgame de tout ce que j’ai pu lire sur le sujet, qu’à une technique vraiment maitrisée.

Le cas idéal, serait de pouvoir couper la branche où se trouve l’essaim puis de le secouer vivement au-dessus de la ruchette.

Les branches du cyprès sont trop fortes et surtout appartiennent aux voisins.

Variante! La branche sera secouée sans être coupée.

Dans l’hypothèse où la reine tomberait à côté de la ruchette, un drap blanc est étendu par terre.

La ruchette est positionnée sous l’essaim. Le couvercle me sert de poids pour pouvoir secouer vivement l’épaisse couche de feuillage qui coiffe l’essaim.

Un coup puissant et ample devrait suffire.

Des milliers d’abeilles s’envolent. Passé le moment inquiétant – Ce sont autant de dards  volant! – cela en devient presque onirique. Le bourdonnement est intense. Les abeilles ne manifestent aucune agressivité. L’immersion est totale.

Très vite la planche d’envol est envahie de rabatteuses. La maison plaît! Le toit est placé en prenant gare de n’écraser personne.

L’effervescence est à son comble. Je m’éloigne doucement et laissent les abeilles à leurs affaires.

Le toit est placé en rpenant guare à n’ecrasser personne

Happyculteur!

Les abeilles m’attirent depuis bien longtemps.

« Il faudrait que j’essaie un de ces jours », le « un de ces jours » que l’on veut, inconsciemment, lointain.

Il y a bien un rucher école* pas très loin de la maison. Ce serait une bonne approche pour mettre le pied à l’étrier. Oui mais il faut un terrain pour mettre la ou les ruches et puis cela parait compliqué, sans oublier que ça pique!

Bref, cette année encore, le projet était remis à plus tard!

Oui, mais c’était sans compter sur les petits plus de la vie. Les petits évènements que l’on veut absolument prendre pour un signe. Pour se déculpabiliser sans aucun doute.

Ce WE c’est mon anniversaire! Et voilà que dans le jardin un vrombissement fort se fait entendre. Les responsables? Plusieurs milliers d’abeilles qui cherchent une nouvelle demeure!

Continuer la lecture de Happyculteur!

MAD, l’expo photo

Exposition Malawi l’Autre Découverte
Version numérique de l’exposition MAD. French English

MAD MAD MAD

 

 

Il y a des choses qui vous marquent un homme.

Novembre 2007, trois semaines passées au bord du lac Malawi m’ont bouleversé.

Après un temps de digestion non négligeable, quelques images sont sorties du lot.

L’occasion de monter une exposition photo, au final assez conséquente, avec 65 images.

La version « physique » a été exposée lors du congrès de l’Association France Cichlid en 2009.

La version « digitale » a pris le relais et je vous invite à vous y plonger dès à présent :

http://www.6klid.com/expo/mad

Bonne visite!

Nouveau poisson dans le Léman

Salaria fluviatilis

Un mail de mon centre de plongée favori*, accompagné de trois photos aguichantes, m’annonce de « nouveaux petits poissons dans le Léman »…

Salaria fluviatilis, la blennie fluviatile, barboterait à moins de 2km de la maison!

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

A défaut de pouvoir emmener mon Kinou favori, rendez vous pris avec le centre pour aller voir tout ça de près! Continuer la lecture de Nouveau poisson dans le Léman

Congrès AFC, Villebon 2009

Le congrès de l’Association France Cichlid a lieu tout les ans le temps d’un WE. Les conférences, le repas du samedi soir, la bourse aux cichlidés, sont les grands moments qui rythment ces rencontres. C’est toujours une joie de faire des rencontres et de revoir les copains! Voici un photoreportage de l’édition 2009 tel qu’il a été publié sur cichlidsforum :

.:: Paris 2k9, 30ème CONGRES AFC ::.

Pac Back_Into_The_Business! prends les commandes!

Continuer la lecture de Congrès AFC, Villebon 2009

Congrès AFC, Champs le Boeuf 2008

Le congrès de l’Association France Cichlid a lieu tout les ans le temps d’un WE. Les conférences,  le repas du samedi soir, la bourse aux cichlidés, sont les grands moments qui rythment ces rencontres. C’est toujours une joie de faire des rencontres et de revoir les copains! Voici un photoreportage de l’édition 2008 tel qu’il a été publié sur cichlidsforum : Continuer la lecture de Congrès AFC, Champs le Boeuf 2008

Congrès AFC, Vichy 2007

Le congrès de l’Association France Cichlid a lieu tout les ans le temps d’un WE. Les conférences,  le repas du samedi soir, la bourse aux cichlidés, sont les grands moments qui rythment ces rencontres. C’est toujours une joie de faire des rencontres et de revoir les copains! Voici un photoreportage de l’édition 2007 tel qu’il a été publié sur cichlidsforum :

C’est parti!

Continuer la lecture de Congrès AFC, Vichy 2007

Congrès AFC, Vichy 2005

Le congrès de l’Association France Cichlid a lieu tout les ans le temps d’un WE. Les conférences,  le repas du samedi soir, la bourse aux cichlidés, sont les grands moments qui rythment ces rencontres. C’est toujours une joie de faire des rencontres et de revoir les copains! Voici un photoreportage de l’édition 2005 tel qu’il a été publié sur cichlidsforum :

C’est PARTI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les classiques bacs de bourse!

Continuer la lecture de Congrès AFC, Vichy 2005