Du PE au MMD! Part. III Welcome Malawi! Bye bye les valises!

Dimanche 21 Octobre 2007.
Nous voici donc sur le tarmac de l’aéroport international de Lilongwe.
Il est de petite taille, bien différent des mastodontes comme London Heatrow.
Néanmoins cet aéroport semble disposer du nécessaire pour exécuter son activité.

Direction le poste de douane, quelques tampons plus tard, nous voici devenu des VIP.

Le tapis roulant c’est mis en route, et commence à faire circuler les bagages…

« Ha je crois que je l’ai déjà vu celle ci, puis celle ci aussi. »

Bon il faut se rendre à l’évidence, pas de valises. Nous sommes quelques uns dans ce cas.

à l’aéroport personne n’est surpris. Il y a même des formulaires tout prêt…

Pas de valises = plus de matériels techniques = plus de photo, plus de plongée.

Il parait qu’elles finissent toujours pas arriver…Gloups…

Nous ne nous laissons pas abattre, David, beau fils de Stuart, doit nous attendre.

Ha bah non, ce n’est pas David, mais quelqu’un d’autre. Ce qu’il compte après tout c’est qu’il y est quelqu’un.

Le Red Zebra Lodge est à 01h00, 01h30 environ.

Petit passage par la banque, Dollars vers Kwachas et en voiture…

« Tiens y a même des routes »…

Rapidement, bifurcation vers un petit chemin de terre…qui nous accompagnera jusqu’au bout…
C’était trop « beau » la route en bitume.

Pas de photo de ce petit trajet. Beaucoup d’émerveillement, tout les clichés de l’Afrique apparaissent devant mes yeux.

La végétation, les chèvres sur la route, les villages typiques, les enfants, les femmes en tissus bariolés, les vélos,
les tomates, mangues au bord du chemin. Wahouuu, impressionnant. Quelle vie pour ces gens?

Nous quittons le chemin pour entrer dans Salima, les bâtiments sont pleins de pub « d’autrefois » faite à la peinture (« Coca Cola » etc.)
Il y a beaucoup plus de gens, beaucoup plus de saletés, beaucoup plus d’échanges en tout genre (oeufs, caoutchouc, roue de vélo, tout et rien), beaucoup plus de misère.
Cette ville n’est pas très rassurante.

Un panneau indique « Red Zebra Lodge ==> »

Le chauffeur s’engage sur cette voie, plus ou moins bitumé. Quelques coup de klaxon écartent les chèvres.
Les enfants, habillé de leur uniforme bleu, semble rentrer de l’école.

Au loin, commence à poindre une étendue d’eau…le voici donc, le lac Malawi.

Quelques mètres nous séparent du RZL.

Nous y voilà. Mike le barman est là pour nous accueillir.

« Quel est notre lodge? »

« Il n’y a plus de Lodge »

Ok, ce n’est pas grave, plus de valises, plus de lodges, on fera avec…
Finalement on logera dans la maison familiale.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *